ban-haut02.jpg

1.formulaires2.temoignages3.actu

La Croix-Rouge de Belgique

Largement connue pour ses Actions Humanitaires Internationales, son service de Secours ou encore ses activités liées au Don de Sang, la Croix-Rouge de Belgique est également très active en matière d’Action Sociale.
En effet, dans le cadre de sa mission envers les plus vulnérables, la Croix-Rouge de Belgique s'investit quotidiennement dans la lutte contre les effets de la pauvreté, de la précarité et de la solitude. Il s'agit de rencontrer les besoins matériels mais aussi relationnels des personnes en souffrance, dans le respect de leur dignité et de leur autonomie, en situation d'urgence comme dans leur quotidien.

Ainsi, l'Action Sociale de la Croix-Rouge de Belgique, c'est 4.500 volontaires dynamiques et motivés actifs dans 102 Maisons Croix-Rouge et Sections Locales en Communauté francophone. Ce réseau de solidarité œuvre dans des actions de proximité aussi diverses que

  • l'aide alimentaire, l'aide matérielle et l'urgence sociale (25 épiceries sociales, 14 bars à soupe, 42 points de distribution de colis alimentaires, 80 Maisons Croix-Rouge actives sur le Plan Hivernal, 11 points d'action pour les sans-abris, 71 vestiboutiques, ...)
  • des visites à domicile de personnes âgées souffrant de solitude ou projet Hestia (11.016 visites effectuées auprès de 470 personnes par 243 volontaires en 2013)
  • des actions en milieu pénitentiaire dont le projet Itinérances d'accompagnement d'enfants en visite à leur parent détenu (1434 visites effectuées en 2014 par 266 enfants grâce à 207 volontaires accompagnateurs)
  • des actions en maison de repos (378 volontaires actifs dans 109 maisons de repos) et à l'hôpital (1.091 volontaires actifs dans 51 hôpitaux) telles que l'accueil et l'accompagnement des patients/résidents, des visites en chambres, des activités collectives.

L'Action Sociale de la Croix-Rouge de Belgique, c'est aussi 15 ans d'expérience en matière de formation des volontaires. A titre d'exemple, en 2014, 61 formations ont été dispensées auprès de 626 nouveaux volontaires Action Sociale, et 21 intervisions ont été animées auprès de 203 volontaires actifs.

Annick Grandry, responsable pédagogique Cellule Action Sociale - Education Santé Société asbl, INSTITUT DE FORMATION, Croix-Rouge de Belgique, commente : « L'expérience de nos volontaires et la complexité des situations qu'ils rencontrent sur le terrain nous démontrent que l'Action Sociale ne s'improvise pas, que la bonne volonté ne suffit pas toujours. Aussi, la Croix-Rouge propose à ses volontaires 'Action Sociale' un parcours de formation systématisé, construit sur base des retours d'expériences des volontaires actifs, et sans cesse amélioré pour coller au plus près de leurs réalités de travail. Ces formations sont destinées à renforcer leurs compétences, à les outiller, à les aider à se questionner sur leurs pratiques... Pourquoi ? Parce que nous travaillons dans l'Humain, là où 2+2 ne font pas toujours 4... parce que nous sommes convaincus que soutenir l'engagement et assurer un certain confort de travail au volontaire contribue à garantir au bénéficiaire un service de qualité... C'est avec une volonté de partager cette expérience en matière de formation des volontaires que nous avons intégré le projet « Tous VIP » dès ses débuts, pour échanger sur nos pratiques, nos ressources, nos questions avec d'autres acteurs du secteur ... La co- construction du module fut d'une incroyable richesse, a renforcé nos liens et a abouti à une formation totalement innovante, loin d'un simple copié collé de nos formations respectives.

Aujourd'hui, enrichis et convaincus par ce projet et ses messages, nous avons décidé de continuer à le porter pour que la communauté VIP ne cesse de s'accroître, pour que les volontaires puissent continuer à se rencontrer et échanger au sujet de leurs pratiques et questionnements. ».

  • Contact:

                      - Eléonore Dock, Formatrice en éducation permanente - Education Santé Société asbl, Institut de Formation, Croix-Rouge de Belgique

  • Rue de Stalle 96, 1180 Bruxelles
  • Gsm: 0493 40 00 32
  • Plus d’informations sur www.croix-rouge.be

 

La Fondation Roi Baudouin

Agir ensemble pour une société meilleure

La Fondation Roi Baudouin est une fondation indépendante et pluraliste, active en Belgique et au niveau européen et international. Nous voulons apporter des changements positifs dans la société et, par conséquent, nous investissons dans des projets ou des individus propres à en inspirer d'autres.

En 2013, nous avons notamment soutenu 2.000 organisations et individus pour un montant total de 28 millions d'euros. Deux milles personnes dans des jurys indépendants, des groupes de travail et des comités d'accompagnement ont mis bénévolement leur expertise à disposition. La Fondation organise également des tables rondes sur d'importants thèmes sociétaux, communique des résultats de recherche dans des publications (gratuites), noue des partenariats et stimule la philanthropie 'via' la Fondation Roi Baudouin et non 'pour' elle.

La Fondation a été créée en 1976, à l'occasion des 25 ans de règne du Roi Baudouin.

Avec ce projet unique « Tous VIP » construit en partenariat avec la Coopérative Cera, nous voulons renforcer les volontaires dans leur engagement et leur accompagnement au bénéfice des personnes précarisées.

  • Contact : Pascale Taminiaux, Responsable de projet
  • Rue Brederode 21, 1000 Bruxelles, tél. 02 549 02 09, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Plus d’informations sur www.kbs-frb.be.

 

 

La coopérative Cera

Avec près de 400.000 sociétaires, nous développons une coopérative solide qui s'investit en faveur de la société. En unissant nos forces, nous créons de la plus-value économique et sociétale à trois niveaux :

  • Nous assurons, en tant qu'actionnaire important, des bases solides au groupe KBC/CBC
  • Nous réalisons un impact positif dans la société
  • Nous bénéficions d'avantages exclusifs.

La participation, la solidarité et le respect de chacun – des valeurs inspirées par F. W. Raiffeisen – forment, depuis plus de cent ans, les bases de notre entreprise coopérative.

Cera met cet engagement en pratique en œuvrant de manière coopérative, avec ses plus de 400.000 sociétaires, pour un monde meilleur, et ce tant sur le plan financier que sociétal. D’une part, en tant qu’actionnaire de référence majeur de KBC Groupe, Cera assure la stabilité et la poursuite de l’expansion d’un important groupe de bancassurance belge. D’autre part, Cera s’investit dans des projets sociétaux en phase avec ses valeurs fondamentales : coopération, solidarité et respect de l’individu.

La coopérative Cera : profondément enracinée, largement ramifiée.

« En développant le projet 'Tous VIP' aux côtés de la Fondation Roi Baudouin, la coopérative Cera poursuit son soutien au volontariat et contribue à déstigmatiser la pauvreté. Amenés à prendre conscience de leur propre regard sur la pauvreté et ses causes, les volontaires sont renforcés dans leur engagement relationnel auprès des personnes en situation de précarité» précise Carmen de Crombrugghe, coordinatrice de projets sociétaux. « La création du module de formation 'Tous VIP' résulte d'un travail de co-construction transversale entre experts de différents secteurs (pauvreté/volontariat). En tant que coopérative, nous avons expérimenté la difficulté mais aussi la richesse et la pertinence de ce processus inédit. Gageons que cette approche participative sera le garant d'une démultiplication durable. »

 

Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté

Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (R.W.L.P.) travaille au quotidien avec une centaine d’organisations membres ou partenaires. La spécificité du R.W.L.P. est qu’il associe à chaque moment les personnes en situation de pauvreté - en pleine collaboration avec les associations - à la réflexion et à l’action en vue de réduire progressivement et durablement la pauvreté et les processus à la source de celle-ci. Ces personnes manifestent ainsi leur pleine capacité de citoyens actifs et acteurs de changement sociétal.

Depuis 2004, le R.W.L.P. conduit de manière active une démarche participative sur l’accès et l’exercice des droits des personnes en situation de pauvreté en Région wallonne, dans une préoccupation de justice sociale indispensable à une société démocratique. Le R.W.L.P. poursuit avec les associations membres, de nombreux autres partenaires - en y associant activement les personnes en situation de pauvreté -, un travail de terrain centré sur la mise en oeuvre de ses propositions dans les matières du logement, de la santé, de l’emploi, de la famille, des jeunes et des enfants.

Enfin, le R.W.L.P. a de nombreux contacts et conduit des partenariats avec les responsables publics de la Région, de la FWB et de l’Etat fédéral (au travers de BAPN), avec les responsables syndicaux, avec les responsables d’entreprises, avec les ONG, dans le but de faire aboutir le mieux possible l’ensemble de ses revendications et propositions et de contribuer ainsi à faire échec durablement à la pauvreté qui atteint une grande partie de nos concitoyens.

Pierre Doyen, Agent de Développement au RWLP, commente : « La qualité de la formation des travailleurs, professionnels ou non, au service de la population appauvrie est essentielle, car l’accueil des personnes est primordial et l’orientation, centrale dans le parcours complexe connu par des personnes ayant trop peu de ressources.»

  • Contact : Pierre Doyen, Agent de Développement
  • Rue Marie-Henriette 12, 5000 Namur, tél. 081 31 21 17, fax : 081 31 21 18, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Plus d’informations sur www.rwlp.be - www.bapn.bewww.eapn.be.

La Plate-forme francophone du Volontariat

La Plate-forme francophone du Volontariat est une structure pluraliste composée autant d'associations fédératives (coupoles) que de petites et moyennes associations. Ensemble, ses membres couvrent les grands secteurs de la vie associative et de l'engagement volontaire.

L'asbl a pour objet de susciter, faciliter et encourager la pratique du volontariat... mais pas à n'importe quel prix. La Plate-forme voit le volontariat comme un engagement libre, ouvert à tous et qui doit respecter la loi relative aux droits des volontaires de 2005. Elle a rédigé une charte du volontariat que ses membres signent et s'engagent à respecter lors de leur affiliation.

Par rapport à la formation « Tous VIP - Volontairement impliqués en pauvreté », Gaëtane Convent, coordinatrice de la Plate-forme francophone du Volontariat, explique : « Beaucoup d'associations évoluant dans le secteur social se posent aujourd'hui de plus en plus la question de la juste place du volontaire au sein d'une structure. La pauvreté et l'exclusion sociale sont des défis auxquels les volontaires sont parfois confrontés. Cependant, ces volontaires ne sont pas toujours armés pour savoir comment réagir et surtout comment accompagner des personnes en situation de précarité. La formation « Tous VIP » a pour but d'aider à susciter la réflexion chez les volontaires... ».

  • Contact : Emmeline Orban adjointe à la coordination
  • Place L’Ilon 13, 5000 Namur, tél. 081 31 35 50 - 02 512 01 12, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Plus d’informations sur : www.levolontariat.be

 

Vivre Ensemble

Vivre Ensemble Education (association d'éducation permanente reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles) est présente en Wallonie, à Bruxelles et en région germanophone. Elle sensibilise l'opinion publique aux phénomènes de pauvreté et d'exclusion sociale à travers la réalisation d’études, d’analyses et d'outils pédagogiques et via l’organisation de campagnes menées avec l’appui de groupes locaux. Elle vise à faire connaître et à tisser des liens de solidarité avec les associations actives pour promouvoir les droits sociaux, culturels, économiques, politiques et environnementaux des personnes en situation de pauvreté. Action Vivre Ensemble, quant à elle, appuie chaque année entre 80 et 100 initiatives de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Jean-Paul Chaballe, directeur de Vivre Ensemble, explique : « Vivre Ensemble s’est engagée avec enthousiasme dans le projet "Tous VIP" car celui-ci rejoint un de ses objectifs fondamentaux : faire « remonter », ressurgir ce que vivent les personnes en situation d'exclusion, celles qui sont à la marge de la société, et décortiquer les mécanismes qui font que la pauvreté se perpétue, que l'accès à de nombreux droits est dans les faits refusé à une bonne partie de la population vivant en Belgique. Dans un contexte où l'individualisme et le repli sur soi gagnent du terrain, renforcer un courant de solidarité et de mobilisation avec les personnes qui vivent l'exclusion sociale et avec celles qui agissent à leurs côtés nous semble fondamental ».

  • Contact : Paul Rixen, Coordinateur formateur
  • Rue des Bruyères 129, 4000 Liège, tél. 0472 / 63 43 91, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Renato Pinto, Coordinateur régional, Entraide & Fraternité – Vivre Ensemble (Hainaut), Rue Joseph Lefevre 59, 6030 Marchienne-au-Pont, tél. 071 32 77 42, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Plus d’informations sur : www.vivre-ensemble.be.

 

Le Centre pour la formation et l’information psychosociologiques (CFIP)

Depuis sa création, le CFIP (Centre pour le Formation et l’Intervention Psychosociologiques) articule dans son travail le besoin des individus et le développement des organisations. Entre expérience et modernité, et grâce à sa communauté multidisciplinaire de plus de 40 experts en Formation – Consultance – Accompagnement/Coaching, le CFIP met au service des individus et des organisations sa riche expérience de plus de 40 années, en matière :

  • de leadership et management innovant
  • de développement des compétences et des talents
  • de prévention et de gestion du stress et du burnout
  • de gestion des conflits
  • de coaching des cadres, des responsables et des équipes professionnelles ou volontaires
  • d’accompagnement du changement organisationnel
  • de formation de formateurs.

Jacques Sepulchre, coordonnateur du projet pour le CFIP, raconte : « Le CFIP intervient de manière importante en soutien du secteur associatif. Depuis de nombreuses années, ses intervenants disposent donc d’un regard aiguisé sur le fonctionnement de ces organisations et particulièrement sur le développement des activités avec des volontaires bénévoles. Comme professionnels de l’accompagnement des intervenants dans le champ social, nous sommes convaincus qu’il y a un enjeu important à permettre à ces intervenants, qu’ils soient professionnels ou volontaires, de développer leur capacité à prendre du recul dans leurs interventions en lien avec leurs publics bénéficiaires. C’est notamment le cas dans les aspects relationnels où le savoir-être prend une place essentielle. Le travail sur le relationnel au travers du savoir-être et donc sur les comportements est une des interventions régulières des formateurs et consultants du CFIP, notamment dans les supervisions et accompagnement d’équipes. Le champ de la lutte contre la pauvreté est un lieu particulièrement sensible pour un tel questionnement. Le CFIP était dès lors particulièrement intéressé à investiguer de champ de réflexion avec les acteurs du secteur. Le soutien de la FRB et de Cera pour réaliser ce travail fut donc précieux. »

« Dès lors qu’il s’est agi d’entamer un travail de mise au point d’une formation de volontaires, il fut très vite évident que la démarche ne pouvait pas se concevoir sous le seul angle d’une intervention d’experts en formation. La dimension du « vécu en pauvreté » devait y prendre une place essentielle pour mesurer quels contenus aborder et quelles méthodologies utiliser pour les travailler. C’est donc assez naturellement que le CFIP a proposé de réaliser ce travail dans une démarche de co-construction dont il assurerait l’animation. Nous pensons que ce choix fut éclairé tant la démarche a été intense, riche et fructueuse, d’autant plus que ce fut une excellente occasion pour les grands acteurs du secteur de collaborer sur un projet qui, nous le pensons, les a encore plus rapprochés. Cette expérience restera pour nous emblématique car elle fut une occasion unique d’apprendre à tous niveaux. Nous croyons très fort à la notion d’échange dans la formation. Ce fut une excellente manière de le pratiquer » conclut Jacques Sepulchre.

 

Prochaines formations

OCT
10

Le 10 octobre 2017
de 09:30 à 16:30 à Massoquière 1 - 6840 Longlier - Détails -

OCT
11

Le 11 octobre 2017
de 09:30 à 16:30 à Rue de Stalle 96 - 1180 Bruxelles - Détails -

OCT
14

Le 14 octobre 2017
de 09:30 à 16:30 à Rue Dos Fanchon 41 - 4020 Liège - Détails -

OCT
20

Le 20 octobre 2017
de 09:30 à 16:30 à Rue du Fond du Maréchal 8 - 5020 Suarlée - Détails -

NOV
30

Le 30 novembre 2017
de 09:30 à 16:30 à Rue du Gouvernement 15 - 6000 Charleroi - Détails -

DéC
7

Le 07 décembre 2017
de 09:30 à 16:30 à Rue des Deux Ponts 19 - 1341 Ottignies - Détails -

Formations proposées par

 

logo crbESSASBL

En partenariat avec

 

vivre-ensemble